LA LOI DE LA LIBERTÉ EN JÉSUS-CHRIST PAR L’ŒUVRE DE CE DERNIER :

 

CIMG2452

 

Les écritures (=la Bible) ne sont pas DIEU et ne sont pas directement dans leurs ensemble la Parole de Dieu dans chacune de leurs syllabes. La Bible détient des fautes et de l’a priori par traduction et même des contradictions bénignes. Le verbe (=verbiage humain) est faible et limité comme l’être humain en soit, il gardera donc toujours des failles diverses et inévitables. La Bible reflète que faiblement la lumière de Jéhovah tel un miroir de l’antiquité (=l’eau) ou autres, mais plein de buée et de lacune humaine avec des tournures de phrases humaine et souvent symboliques, par exemple : « La bête que je vis était semblable à un léopard… » (=Apocalypse 13 :2a) et « Je vis encore comme un éclat…ce qui semblait être ses reins … » (=Ezéchiel 1 :26,28). Notre entendement naturel, déjà, est de nature d’esprit obscurcie et un voile demeure, sauf si l’Esprit de Dieu habitant en nous nous révèle la gloire du Seigneur (=Parole faite chair), lire : 2 Corinthiens 3 :12 ,18. L’homme psychique n’accueille pas ce qui est de l’Esprit de Yahvé : c’est folie pour lui et il ne peut le connaître, car c’est spirituellement qu’on en juge. Et pourtant, c’est bien une sagesse les évangiles, mais non d’une sagesse de ce monde ni des princes de ce monde, voués à la destruction. Lire 1 Corinthiens 2 et on réalise clairement que Jésus s’il habite vraiment en nous nous révèle que : Lui-même est devenu pour nous sagesse venant de Dieu, sans laquelle nous ne pourrions entrevoir et comprendre la Parole de Jéhovah exprimé au travers toute les saintes écritures ou bien directement, même sans les écritures par l’Esprit qui nous habite ! Cela n’empêche pas que les écritures sont inspirées de Dieu, mais ne sont pas Dieu. Par exemple, lire les Nombres dans la Bible avec une liste de généalogie sans fin.

LE VERBE (= Parole qui est vraiment Dieu) est d’abord, Esprit de Dieu et Elle a été faite chair en la venue de Jésus Christ le Fils de Jéhovah. Maintenant donc la Parole est pour les chrétiens initiés : Esprit et vie du Fils de Dieu (=Jésus en personne) en qui et par qui, nous reconnaissons et comprenons la grande Paternité divine de Jahvé. L ’Esprit (l’Onction) nous rappelle et nous révèle les paroles de Jésus et les évangiles qui représente aussi ses paroles. Il nous fait comprendre le Canon de la Bible (=canonisé par décision des hommes spirituels). Il reste donc d’extrême vigilance et d’importance de pouvoir si possible, lire et nous voir et voir Dieu comme dans un miroir (=Bible). Par conséquent la loi de l’ancienne alliance ou testament de Dieu est destructrice, car la lettre tue mais l’Esprit vivifie. Jéhovah a mit en évidence par la loi Mosaïque le total échec de la race humaine de se rendre pur et saint par l’effort de l’observance stricte et individuel de la loi, puisque la chair pécheresse de la descendance du premier Adam le rend impossible à réaliser pleinement, pour arriver soit même au salut !

Il fallait donc le second Adam (=Le Fils de Jéhovah, Jésus) pour nous sauver par Grâce par sont sacrifice et son sang verser, Lui le pur et saint et sans péchés. L’homme ne peut donc pas accomplir toute la loi des écritures pour être sauvé de toutes les morts possible. La chair (=corps humain et physiologique) ne le  lui permettront jamais, puisqu’il est voué à la décomposition par la mort (=la première mort), les lois en sont le témoignage de Dieu. Les sacrifices mosaïques sont le témoignage prophétique du salut que par l’unique sang de Jésus qui expie nos fautes. Il a tout accompli pour nous racheter et sauver du châtiment de l’enfer (=la seconde mort) et occasionnellement aussi des châtiments présent et à venir si c’est sa volonté seulement. Par la mort salutaire de son Fils et par Sa résurrection, Yahvé est à même de pouvoir appeler enfants de Dieu, tout les gens de la planète, qui reconnaissent l’incapacité du corps et de ses tendances à ne jamais parfaitement satisfaire à toutes les exigences du Divin. Par exemple, dans la sexualité qui est si proche du corps de chacun ! Saisir l’œuvre de Christ par la foi seule, peut nous consoler et sauver par un pardon totalement accordé, chaque fois que notre corps exige et lutte contre l’Esprit de Dieu .Concernant la convoitise des yeux : la biologie de l’être humain fragile ne peut pas dans sa conception et créature de Dieu, accepter de ne jamais « se masturber pour homme et femme » par des inévitables fantasmes érotiques que le Créateur aussi a créer. Le cerveau d’un enfant et des adultes d’un certain âge en a besoin naturellement, comme une fleur la pluie, afin de libérer un processus  «   chimique » dans la biologie essentiel et vitale pour les neurones etc.…L’homme et la femme plus ou moins exigeants ne doivent pas refouler

Leurs fantasmes car le cerveau en a besoin absolument. Ce n’est que après la chute d’Adam, que même la pollution de l’homme et de la femme était devenue impure par la loi de Dieu, pourtant toute cette création de Jéhovah était bonne avant la chute d’Adam ! (=Lévitique 15).

Refouler une masturbation nécessaire, c’est se remettre sous une loi et des restrictions maladives très sévères et tueuses (= car la lettre tue). L ’Apôtre Paul avait suite à l’œuvre de Jésus, déclaré le chrétien libre des lois de purification sous Moïse (=Actes 15 :5 à 12) et (=Galates 2 :1 à 9).

Par contre l’être renouvelé par le Saint Esprit, doit et peut observer les 10 commandements encore actuels sous la nouvelle alliance de Jésus. Ces commandements ne sont pas pénibles avec l’aide du Saint Esprit. Dans le cantique des cantiques chapitre 7 nous constatons que l’homme a le droit d’avoir des désirs et des fantasmes sur les contours et les formes des belles femmes, mais sans pour autant rester obsédé au point de désirer impérativement les avoirs réellement qui serait alors « la convoitise coupable des yeux ».

L’Érotisme est donc une œuvre de Yahvé et le glorifie et le réjoui. Nous n’avons certes pas le droit et devons éviter de fantasmer sur des gens de la parenté, frères et sœurs selon la chair.

C’est malsain aux yeux de Dieu, et nous devons évité si possible de provoquer les autres dans des chutes physiques tels que : Adultère ; divorce ; jalousie ; fornication, Etc.…Les écritures (=Bible) ne doivent donc faire autorité dans nos vie, uniquement au travers la Parole faite chair ; Jésus le Messie. Le sang de Jésus a coulé pour payer la dette de nos péchés, celui qui ne confesse pas la Parole faite chair est s’il veut être « chrétien » livré dans bien des tourments et angoisses intérieurs, souvent indéfinissable et fort. L’Antichrist aussi, ne confesse pas la Parole faite chair (=1 Jean 4 :2 à 4). La loi Mosaïque montre le péché et montre que suite au drame d’Éden, l’humanité est infiniment impure devant Jéhovah. Les premiers apôtres n’ont jamais imposés aux païens de ne jamais manger de la viande de porc ou de ne jamais se masturber ou de faire des ablutions et sacrifices après une menstruation et pollution. Ils nous ont annoncé de rester sobres en toute chose. Ainsi aucun homme n’est juste devant Dieu. C’est ce que la loi met en évidence flagrante puisque, l’homme naturel ni parviendra jamais à satisfaire Jéhovah, sinon Jésus seul. Aucune œuvres méritoires ; flagellation ; renoncement extrême ; abstinence

Sexuelle vertigineuse et inhumaine pourra nous sauver devant Dieu. Cependant l’abstention nous est recommandés mais non imposés, voir dans Actes 15 :19 à 20, puisque aussi tout

Humains doit mourir de la première mort un jour, par le choix de Yahvé, qui l’a décidé ainsi dans Sa souveraineté. La mort est le résultat de la chute d’Eve et d’Adam et tout homme peut revivre s’il se convertit à Dieu par l’acceptation de Jésus ; Sa personne ; Son œuvre ; Sa Parole. Quand si même le cœur d’un chrétien qui est né de nouveau pèche ou bien pense avoir péché

Et même ne pècherait pas, sont cœur peut l’accuser quand même et l’accusateur (=Satan) peut le cribler de maux. Mais Dieu est plus fort que notre cœur et que Satan par notre Seigneur Jésus Christ. Dans un cri et une prière à Jéhovah en lui rappelant Sont Fils Jésus, nous serons tirés hors de danger. Beaucoup de chrétiens sont littéralement torturés dans leur âme, poussé par des questions spirituelles et des renoncements religieux sans fin et sans réponse de paix à leurs consciences. Ils pensent vraiment que la Bible est Dieu, mais ils s’achoppent dans des contradictions scripturales terribles tôt ou tard. Le Diable profite de les torturer et les malmener comme des âmes ignorantes et mal affermies dans la vraie foi. Ils sont déjà malmenés par les religions diverses et thèses théologiques ambiguës. Ils sont esclave de l’accusateur et peut être même liés

À des devoirs des sectes et églises locales, par des : « ne prend pas et ne touche pas » c’est la recette des religions, mais Les évangiles nous répondent que : Jésus avait dit et fait bien plus encore qu’il est écrit dans les livres et les « ordinateurs » du monde, qui ne pourront jamais contenir la Parole éternellement parlante qu’est Jéhovah manifesté par Sont Fils.

Lire, Jean 21 :25 ainsi la Parole parle indéfiniment d’éternité en éternité puisque Dieu est éternel. Il dit et la chose arrive, l’écriture n’est qu’un miroir ou reflet du Créateur.

Comme la nature annonce un Créateur et reflète avec pâleur, Sa beauté. Satan utilise aussi les écritures et accuse facilement en utilisant la loi (=qui condamne déjà à elle seule). Et le cœur et la conscience humaine aussi accusent facilement les âmes, puisque la loi de Dieu est inscrite sur la table des cœurs des chrétiens. Même sans loi les hommes de toutes tribus sont conscients des péchés, car Dieu convainc par l’Esprit ! Celui qui nous sauve, c’est Jésus le Maître qui seul avait accomplit toute la loi. Lui peut nous garantir une place dans le Royaume de Dieu mais jamais notre capacité à pouvoir accomplir une ou deux lois divines.

Notre propre justice est comme un vêtement souillé et elle le restera pour que la valeur de la Grâce de Dieu en Jésus Christ nous sauve et nous donne la Paix éternelle. Aucun par ses œuvres ne sera justifier (ni bonne ni mauvaise après la chute) car la vrai justice nous est donné par Jésus Christ crucifié au bois et ressuscité pour ceux qui croit, afin que quiconque croit ne périsse point, mais qu’il ait toujours la vie, la vie Éternelle. Un pasteur me disait un jour avec raison: « Si les messages d’un homme et même la Bible ne nous conduit pas vers Jésus le Christ, alors faut pas en tenir compte ! »

 

Amen                                                          (Édité le 15.05.2002 et réédité le 09.10.2004)

GM

Publié dans : Religion |le 10 mars, 2015 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

la confrerie des playdébils |
Pueri Cantores de la Resurr... |
voyance et cartomancie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rackam
| Eglise protestante évangéli...
| Unité Dharma