La Légitime défense pour le chrétien avant le Retour de Jésus en Gloire

Jésus revient bientôt, Lui il jugera les hommes avec justice!
France et Suisse et Allemagne prépare toi, car les conflits intérieures comme déjà extérieures vont commencer, et le soulèvement corrupteur social [(Coranistes du faux prophète Mahomed) et (l'Antichrist athée et magique = la Bête et son image télévisé et interneté)] est déjà là, et vient pour dominer la planète par ses sortilèges. La légitime défense permise pour un chrétien, est de fuir la persécution d’une ville dans une autre, et d’un pays dans un autre (Matthieu 10:23).
C’est aussi avoir aucun rapport spirituel avec les fausses doctrines, et de les dénoncer dans l’exemple de l’amour du Fils de Dieu, qui avait Lui, osé renverser les tables dans le Temple (églises, villes, pays chrétiens) et chassé avec un fouet des corrupteurs (Jean 2:13,16) . L’apôtre Paul renversa des forteresses et raisonnements en disant la Vérité (2 Corinthiens 10:4,5).
Si quelqu’un annonce un autre évangile (=Mahomet, tradition Papale idolâtrique, extrémisme évangélique débridé), qu’il soit anathème (Galates 1:8) et (2Corinthiens 6:14,16).
Nous devons secouer la poussière de nos pieds, lorsqu’on nous recevra pas et nous écoutera pas, et sortir de cette maison ou de cette ville et pays (Matthieu 10:14,15).

En ce qui concerne la guerre:
Celce (200 ans apr.J-C) avait encouragé les chrétiens à assister l’empereur de toutes leurs forces et à agir avec lui pour maintenir la justice en combattant sous ses ordres ou en conduisant une armée à ses côtés.(VIII/73) Origène (200 ans apr. J-C) répondit que les chrétiens pouvaient aider l’empereur, mais d’une aide divine. Ils revêtent toute l’armure de Dieu. Ils obéissent à ce commandement (cf.ITimothée 2:1-2a): »J’exhorte avant tout que des requêtes, des prières, des demandes et des actions de grâce soient adressées à Dieu pour tous ceux qui ont l’autorité » (chrétienne démocrate, laïc).Plus quelqu’un excelle dans la piété (évangélise), plus son aide est efficace… Elle l’est d’avantage encore que la contribution du soldat qui combat et tue le plus d’ennemis possible! Origène déclare qu’en fait les chrétiens prennent bien part aux affaires publiques. En plus de leurs prières, ils se consacrent à la méditation et au renoncement à soi, qui leur enseignent à mépriser les plaisirs malsain et à ne pas se laisser entraîner par eux. Pour Origène, nul ne combat pour l’empereur mieux que les chrétiens. Ils combattent pas sous ses ordres, mais en sa faveur, formant une armée spéciale – l’armée de la piété et du salut éternel – lorsqu’ils offrent leurs prières à Dieu. (VIII/73) Puis, Origène s’enhardit jusqu’à dire que les chrétiens sont plus bénéfiques à leur pays que les autres, car ils entraînent les citoyens en leur enseignant la fidélité à l’Être Suprème (par Jésus Seul). Ils conduisent à une cité divine et céleste ceux dont la vie, dans les plus petits villages, a été bonne et digne de louange. (VIII/74
En l’an 295, un jeune homme appelé Maximilien comparut devant un commandant militaire en Afrique du Nord pour être incorporé dans l’armée romaine. Maximilien était chrétien, diciple de Jésus Christ.
« Je ne puis servir comme soldat militaire » déclare-t-il, »je ne puis faire le mal. Je suis chrétien ». Cela faisait déjà des années que les chrétiens disaient cela. Le commandant tenta de faire pression sur le jeune homme. « Mets l’uniforme, ou cela te coûtera la vie! »
Maximilien n’avait pas peur. La pensée de l’exécution ne l’effrayait pas. Il connaissait son Seigneur et ne craignait pas la mort. Au-delà de la mort, il serait avec Jésus-Christ!
« Je ne mourrai pas », dit-il au commandant, « mais lorsque j’aurai quitté ce monde, je vivrai avec le Christ, mon Seigneur ».
Le jeune Maximilien, âgé de 21 ans seulement, fut exécuté pour désobéissance, parce qu’il avait osé prendre position pour la doctrine que l’église chrétienne avait toujours enseigné au 2 premiers siècles.
Saint- Augustin (354-430), évêque d’Hippone en Afrique du Nord, est universellement reconnu comme le leader le plus influent de l’Église ancienne. Converti à l’âge de 32 ans, il devint prêtre en 391 (avant Mahomet le rêveur) et évêque quatre ans plus tard. Prédicateur, évêque, écrivain, défenseur de la foi et théologien, il exerçait partout une énorme influence. A son grand désespoir, il vit Rome prise et pillée par les Visigoths en 410. Il en fut profondément ému et craignait de voir la civilisation romaine s’écrouler (de fait, malgré les efforts déployés socialement pour le sauver, l’Empire Romain d’Occident tomba effectivement en 476). Cette expérience est peut-être l’un des facteurs qui le poussèrent à déclarer qu’il est légitime que les chrétiens servent dans l’armée. C’est Saint-Augustin qui proposa et développa l’idée que certaines guerres sont « juste ». Depuis lors, cette pensée a apaisé la conscience des chrétiens engagés dans un camp ou dans l’autre au cours de toutes les guerres!
Jésus a enseigné à ses disciples qu’ils devaient être prêts à souffrir l’injure et la mort et qu’ils ne devaient pas se défendre par violence eux-même. Mais cet enseignement du Nouveau Testament fut oublié lorsque Saint Augustin eut amené l’église à croire que ses membres pouvaient participer à des « guerres justes ». Les ordres religieux, moines et moniales, se devaient de respecter l’enseignement du nouveau testament; quand au reste des chrétiens ils pouvaient s’en tenir au code moins exigeant, accepté par l’église. Après 364, l’Empire Romain fut gouverné par deux empereurs, l’Empereur d’Orient et l’Empereur d’Occident. En 380, par un édit commun, les deux empereurs d’alors, (Théodose et Gratien) firent du Catholicisme Romain la religion officielle de l’État.
Voilà la perte totale de l’évangile des vrais apôtres de Jésus Christ et la naissance de « La Grande Prostituée » (= L’Église d’État)
Vers 1200, les réformateurs ont redécouvert l’Évangile d’origine et le renouveau commença à poindre en Europe. C’était l’aube de la réforme qui à permit la Suisse d’être aujourd’hui neutre et riche. Zwingli, le grand réformateur suisse, haïssait la guerre de tout son être. Il avait accompagné des mercenaires suisses en tant qu’aumônier et la guerre le dégoûtait. Pendant les années qui suivirent cette expérience, il s’exprima souvent comme un non-violent. Par exemple, en 1522 il écrivait: « d’un point de vue chrétien, en aucun cas il n’est juste de prendre part à la guerre. Selon l’enseignement du Christ, nous devrions prier pour ceux qui nous traitent avec mépris et nous persécutent;si quelqu’un nous frappe sur la joue droite (nous devrions) en principe lui tendre l’autre joue ».
Zwingli haïssait la guerre; il lui était opposé; il parlait parfois comme un pacifiste; mais finalement, il se joignit force majeure aux force militaires de Zürich et périt à la bataille de Kappel en 1531.
En tout cas, si un pays comme la Suisse est attaqué par des envahisseurs, le chrétien doit participer le mieux possible, exemple: En blessant l’ennemi, évitant de tuer le mieux possible, et plutôt que de le tuer, l’interpeller au nom de Jésus de se rendre pour arrêter les coulées de sang, il prie au front et dans les villes, pour la capitulation de l’ennemi et sa possibilité d’entendre le salut éternel par la repentance et foi en Jésus le ressuscité.
Voilà, juste position du chrétien est de promouvoir la paix, et de refuser de tuer volontairement. La meilleure position est; d’accepter le martyr par un pacifisme total, tout en évangélisant jusqu’à la mort à l’exemple d’Étienne dans l’Évangile.

Voici qu’Il vient (=Jésus) avec les nuées (anges). Tout homme le verra, même ceux qui l’ont percé; et toutes les tributs de la terre se lamenteront à son sujet. Oui amen! Je Suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout Puissant.Apocalypse 1:7
Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles; et sur la terre, une angoisse des nations qui ne sauront que faire au bruit de la mer et des flots (Iran, Islam,Coré du Nord, etc…); les hommes rendront l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l’homme (Jésus) venir sur une nuée avec beaucoup de puissance et de gloire. Luc 21 27

Publié dans : Religion |le 8 octobre, 2006 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

la confrerie des playdébils |
Pueri Cantores de la Resurr... |
voyance et cartomancie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rackam
| Eglise protestante évangéli...
| Unité Dharma